All Posts by consomouslim

Suivre

A propos de l'auteur

My joly candle
Oct 13

My Jolie Candle : Bougie parfumée à la cire naturelle

par consomouslim | Mes coups de coeur

Cela faisait longtemps que je n’avais pas écrit sur le blog, les vacances d’été, mon déménagement puis la reprise du travail… Cela n’a pas été de tout repos. Je fais donc ma rentrée tardivement mais comme on dit mieux vaut tard que jamais^^. Je reviens pour te parler des bougies My Jolie Candle et particulièrement de celle que j’ai pu tester : La bougie XXL senteur Monoï.

My Jolie Candle : Des bougies à la cire naturelle 100% végétale

My jOLY cANDLE

My Jolie Candle est une marque de bougies et notamment de bougies-bijoux créée en 2015. Le concept est simple, chaque bougie cache un bijou orné de cristaux Swaroski avec au choix : un collier, ou bien un bracelet, des boucles d’oreilles ou encore une bague. Un code est communiqué avec pour savoir la valeur de ton bijou. Sympa pour offrir (ou se faire offrir) !

Ces bougies ont des petits + :

  • Elles sont faites à la main
  • Elles sont 100% vegan (cire 100% végétale, faite à partie de soja, de mangue et de noix de coco et non testées sur les animaux)
  • Les mèches sont en coton pur

My Jolie Candle

Les bougies XXL

My Joly Candle

Les bougies XXL ne contiennent pas de bijoux. Idéal si tu es comme moi et que tu recherches simplement une bougie naturelle sans forcément avoir un bijou. De par leur taille (630g), on peut profiter de plus de 120h de senteur. Le packaging moderne est plutôt réussi et fait qu’elles ont toutes leur place dans une déco sobre et raffinée. Il existe 18 parfums différents, autant dire qu’il y en a pour tous les goûts et toutes les couleurs.

Il y avait tellement de choix que je ne savais pas laquelle tester. Alors j’ai fini par choisir par couleur et comme j’aime les tons neutres, je voulais une bougie au ton blanc ou bien beige. Plusieurs répondaient à ce critère et j’ai fini par choisir celle au monoï car j’aime l’odeur du monoï. Cela me rappelle le soleil, l’été ma saison préférée. Je peux ainsi sentir cette odeur tout au long des autres saisons et me projeter ailleurs dans mon esprit.

Une bougie XXL coûte 24,90 et est disponible sur le site : Myjoliecandle.com

Mon avis sur la bougie senteur Monoï

J’ai beaucoup aimé l’odeur et surtout le fait qu’elle ne soit pas enivrante. L’odeur est suffisante pour donner une odeur agréable chez soi mais suffisamment discrète également pour ne pas entêter.

Est-ce que tu aimes les bougies ? As-tu déjà testé celles de My Jolie Candle ?

Produit offert par la marque dans le cadre d’un partenariat

pantysoft
Mai 26

{Test} PantySoft : La culotte anti douleurs de règles

par consomouslim | Beauté & Santé au naturel

L’article de cette semaine est exclusivement réservée à vous Mesdames (ou pourquoi pas les Messieurs qui cherchent des solutions naturelles pour soulager leur épouse des désagréments des règles). En effet, j’ai récemment pu tester la culotte PantySoft qui se veut une culotte soulageant les désagréments des périodes d’ovulation et de règles. Voilà donc mon retour sur ce test.

PantySoft : Alternative naturelle du traitement de la douleur des règles douloureuses et d’ovulation

La culotte PantySoft,développée par la marque LetSoft, est une innovation française dans le domaine des fibres synthétiques à mémoire.  A ne pas confondre avec les culottes menstruelles absorbantes. Non, la culotte PantySoft ne dispense pas de protections. Elle est faite dans un tissu à base de fibre polyamide qui a reçu un traitement « spécial » pendant sa fabrication. Ce traitement lui confère selon le fabricant la propriété d’apaiser les symptômes douloureux des règles et d’ovulation. Le tissu actif agit ainsi au niveau des ovaires et du bas ventre.

Comment utiliser la Pantysoft ?

Il suffit tout simplement de porter la culotte PantySoft lors des moments douloureux, soit pendant tes règles, soit pendant tes périodes d’ovulation si celles-ci sont douloureuses. Il est mentionné qu’elle ne comporte ni contre-indication, ni effets secondaires.

Pour son entretien, elle peut être lavée comme n’importe quelle culotte, soit à la main, soit en machine avec des coloris similaires (car elle déteint). Elle a une durée de vie d’environ 5 ans.

Combien ça coûte ?

Une culotte coûte 39e

Si tu souhaites la commander, voici un code promo : PANTY201919

Mon avis

J’avoue que quand j’ai découvert la culotte PantySoft, j’étais partagée entre deux sentiments. D’un côté, j’ai trouvé l’idée intéressante et était curieuse de tester cela. Et d’un autre côté, j’étais assez dubitative sur l’efficacité d’une simple culotte sur des douleurs menstruelles. Trêve de blabla, je te présente ce test sous forme d’avantages et inconvénients comme dans les autres articles de la série « Test ».

Avantages :

  • La culotte est très confortable, on la sent presque pas. Elle fait l’effet d’une seconde peau. Point positif surtout pendant les périodes menstruelles, où on aime être à l’aise.
  • Le tissu est de qualité
  • Le fait que ça soit une alternative naturelle pour soigner ses douleurs
  • Sa durée de vie de 5 ans
  • Bon rapport qualité/prix : 39 euros ça peut paraître cher à priori mais faudrait ramener cette somme à son temps d’utilisation à savoir environ une fois voire deux fois par mois (règles + ovulation) pendant environ 5 ans.
  • Je l’ai personnellement testé en début de cycles, il y a eu un petit mieux mais je ne peux en aucun savoir si c’était une coïncidence ou pas. Je n’ai pu la tester que deux fois pour l’instant. Je pourrais être plus sûre avec un peu plus de recul.

Inconvénients :

  • Cela peut être à la fois un avantage ou un inconvénient. Chaque femme est différente ainsi cette culotte pourrait être efficace chez l’une et moins chez  une autre.
  • C’est également un point + et -. J’ai eu moins mal en la portant mais ça n’a pas totalement empêché mes douleurs. Elle atténue la douleur mais ne la fait pas disparaître totalement. Il faut, à mon avis, pour une utilisation optimale, l’utiliser associée avec une autre solution naturelle (tisane par exemple etc.), surtout si comme moi, vous avez d’importantes douleurs.

Article à lire : Règles douloureuses : Y remédier naturellement.

  • L’entretien pendant l’utilisation. Mieux vaut en avoir 2 pour que ça ne revienne pas trop cher pour les petites bourses, et ainsi laver à la main une culotte pendant qu’on porte l’autre et ainsi de suite si les douleurs durent plusieurs jours.

Voilà pour mon avis sur la culotte PantySoft. Si tu as des questions, n’hésite surtout pas à laisser un commentaire. Tu connaissais ?

Produit offert par la marque dans le cadre d’un partenariat.

planres contre les migraines
Mai 12

34 plantes contre les migraines à essayer

par consomouslim | Beauté & Santé au naturel

Et si on essayait de voir du côté des plantes ce que l’on trouve pour soulager naturellement nos migraines et maux de tête ? Nous sommes en pleine période de Ramadan en ce moment et il arrive à certaines personnes d’être touchée par des migraines et/ou des maux de tête à cette période de l’année. Dans cet article, tu trouveras  34 plantes contre les migraines et les maux de tête  à essayer pour te soigner naturellement.

34 plantes contre les migraines et les maux de tête

J’ai pris le terme plante au sens large, alors ne t’étonne pas si tu y trouves des fruits ou des condiments.

ATTENTION : Les informations données dans cet article ne dispense en aucun cas de consulter l’avis de professionnels (médecin, phytothérapeute, herboriste etc.) pour écarter toute contre indication ou toute interaction avec un éventuel traitement. En effet, ils existent des interactions entre certains médicaments et certaines plantes. Et certaines plantes sont contre indiquées dans certaines maladies ou état physiologique comme la grossesse et l’allaitement. Idem, avant d’utiliser un quelconque remède naturel chez un enfant, prend conseil chez un pédiatre. Ce n’est pas parce qu’il s’agit de solutions naturelles qu’il n’y a pas de risque.

Il faut voir cet article plutôt comme un guide et non comme une consultation. Ainsi en allant chez l’herboriste par exemple, tu sauras quelle plante tu voudras déjà essayer et tu pourras ainsi lui demander des conseils sur une ou des plantes en particulier. C’est toujours mieux que d’y aller à l’aveugle.

Article à lire : Comment remédier naturellement aux migraines ?

Voyons maintenant ces plantes contre les migraines et/ou maux de tête à essayer ! Certaines plantes agissent seulement sur les migraines, d’autres seulement sur les autres types de maux de tête et certaines sur les deux. J’ai précisé les cas où c’est anti migraines ou anti maux de tête. Quand rien n’est précise c’est que c’est efficace sur les deux.

#1 Eschscholtzia

Elle est plus communément appelée pavot de Californie. Hormis son nom difficile à prononcer, elle possède de nombreuses propriétés et indications. Elle est notamment hypnotique, calmante, antistress et analgésique.

Utilisation interne

Elle peut être consommée en tisane par exemple.

Article à lire : 7 plantes anti stress efficaces

#2 Lavande

Un grand classique. Cette plante possède de nombreuses vertus. Elle est antalgique, désinfectante, antispasmodique et aussi antipoux.

Utilisation interne

Infusion anti maux de tête :  à consommer en tisane à raison d’une cuillère à café de fleurs de lavande pour une tasse. Laisser infuser pendant 10 minutes. A consommer 2 à 4 fois par jour.

Utilisation externe

Huile solarisée à base de lavande : remplir un récipient en verre transparent aux 3/4 avec des fleurs de lavande. Ajouter 80% d’huile de tournesol et 20% d’huile de noisette. Refermer le bocal et le mettre dans un endroit où il sera exposé au soleil pendant 21 jours. Une fois prêt, ce mélange pourra te servir pour te masser les tempes.

Huile essentielle de lavande vraie ou lavande fine : à  appliquer localement à raison d’une à deux gouttes. Si tu as la peau sensible, dilue-la dans de l’huile végétale.

Article à lire : Les bienfaits de l’huile essentielle de lavande.

#3 Verveine officinale

A ne pas confondre avec la verveine odorante ou citronnelle. Elle possède comme propriétés d’être digestive, analgésique et antirhumatismale.

Utilisation interne

Infusion : à raison de 15 g de plante pour un litre d’eau ou bien 1 cuillère à soupe pour 20 cl d’eau, 3 tasses par jour entre les repas.

#4 Menthe et menthe poivrée

Utilisation externe

Huile solarisée : il faudra mettre une poignée de feuilles de menthe dans une bouteille en verre transparente d’un litre. Remplir la bouteille avec de l’huile d’olive. Laisser cette bouteille au soleil pendant au moins 1 mois. Une fois prête, se masser les tempes et le front avec ce mélange.

Compresses humides imprégnées d’infusion de menthe : à appliquer directement sur les zones douloureuses.

Sachets de thé infusés : applique sur ton front et tes paupières (fermées, je précise au cas où lol) des sachets de thé infusés (refroidis, je re précise au cas où lol) pendant 5 minutes.

Baume du tigre : On peut l’utiliser localement contre les maux de tête en massage. Il est fait à base de menthe.

Huile essentielle de menthe poivrée : en massage localement également (2 gouttes environ). Attention à ne pas toucher tes yeux.

Rolls on à base de menthe poivrée : Tu peux en trouver par exemple en pharmacie, parapharmacie, à Natures & Découvertes etc. J’ai celui de Natures & Découvertes et il est très bien.

En diffusion :  diffuser quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée pendant 1 heure, 2 fois par jour.

Article à lire : Mes 5 huiles essentielles indispensables

#5 Romarin

Il empêche l’aggravation du mal de tête.

Utilisation interne

Infusion : 1 cuillère à café pour une tasse. Infuser pendant 10 minutes.

#6 Aspérule odorante

Utilisation interne

Infusion : un demi litre d’eau pour une poignée de fleurs séchées. Laisser infuser 5 à 10 minutes. A boire entre les repas.

Attention l’aspérule est déconseillée pendant la grossesse.

#7 Badiane

Utilisation interne

Infusion :  3 à 4 étoiles de badiane par tasse. A laisser infuser avec un couvercle environ 10 minutes. A boire, 15 min avant les repas ou bien 1 heure après.

#8 Cerise

Utilisation externe

Cataplasme : Contre les maux de tête, tu peux mixer des cerises et les utiliser en cataplasme pendant 20 minutes.

Attention à ne pas te tâcher !

#9 Citron

Utilisation externe

Citron : Soit mettre des rondelles de citron directement sur les zones concernées (front, tempes, nuque etc.) soit mettre des compresses imbibées de jus de citron de la même manière.

Huile essentielle de citron : Tu peux aussi te masser avec ce mélange : une cuillère à soupe d’huile végétale d’amande douce + 2 gouttes d’huile essentielle de citron + 2 gouttes d’huile essentielle de lavande + 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée

Article à lire : Le citron : astuces pour la maison

#10 Maté

Utilisation interne

Infusion : 10 g de feuilles séchées pour un demi litre d’eau. Infuser pendant 10 minutes. A consommer 2 à 3 fois par jour.

#11 Passiflore

Elle a de nombreuses indications dont celle de soulager les maux de tête.

Utilisation interne

Infusion : une poignée de fleurs séchées pour un litre d’eau. Laisser infuser 5 à 15  minutes. A consommer tout au long de la journée entre les repas.

Article à lire : 15 remèdes naturels contre la dépression

#12 Reine-des-prés

Utilisation interne

Infusion : Ses fleurs sont très fragiles. Donc lors de la préparation de l’infusion, veille à ne pas laisser bouillir l’eau mais plutôt à juste la faire frémir. Un litre d’eau pour 50 g de fleurs. A faire infuser pendant 10 minutes. A consommer tout au long de la journée entre les repas. Elle agit comme l’aspirine sans les effets secondaires de celle-ci.

#13 Saule blanc

Utilisation interne

Infusion : A raison de 2 à 3 g d’écorce écrasée par tasse, 2 à 3 fois par jour entre les repas.

Décoction anti maux de tête : 15 g d’écorce dans un demi litre d’eau froide à faire bouillir pendant 5 minutes et infuser pendant 10 minutes. A boire entre les repas tout au long de la journée.

Attention, à éviter si tu as un terrain allergique au pollen. Les tisanes d’écorces contiennent des traces de pollen de saule.

#14 Basilic

Utilisation interne

Infusion anti migraines : A boire plutôt après les repas, 2 à 4 fois par jour. 3 à 4 feuilles par tasse. A laisser infuser pendant 5 minutes.

#15 Boldo

Utilisation interne

Gélules : Tu peux le trouver en pharmacie par exemple. A consommer plutôt si tu penses que tes migraines sont liées à des troubles digestifs. Fais toi conseiller par un pharmacien ou phytothérapeute.

#16 Camomille romaine ou allemande

Utilisation interne

Infusion contre les maux de tête : environ 8 à 10 fleurs par tasse. Laisser infuser 15 minutes. A boire avant les repas.

Utilisation externe

Huile essentielle de camomille romaine : mélanger 2 gouttes d’huile essentielle de camomille romaine avec de l’huile végétale et masser localement.

Article à lire : Les bienfaits de la camomille.

#17 Grande camomille : la reine des plantes contre les migraines

La grande camomille a des propriétés voisines de l’aspirine. C’est une des plantes contre les migraines la plus spécifique.

Décoction : à base de fleurs.

Feuilles de grande camomille : mâcher 2 ou 3 feuilles telles quelles ou mélangées avec des aliments.

Gélules : par exemple Arkogélules. N’hésite pas à demander conseil auprès de ton pharmacien. C’est plutôt à utiliser en traitement de fond contre les migraines plutôt qu’en cas de crises.

Attention, contrairement à la camomille romaine, elle est contre-indiquée chez la femme enceinte car il existe un risque faible de fausse couche. Elle est également contre-indiquée chez la femme allaitante.

#18 Mélilot

Utilisation interne

Infusion anti migraines :  10 g de fleurs pour un demi litre d’eau. Laisser infuser pendant 10 minutes. A boire tout au long de la journée entre les repas.

Attention le mélilot attaqué par des moisissures en devient toxique.

#19 Oignon

Utilisation externe

Rondelles d’oignons : pour les plus courageux et si tu n’as que ça sous la main ! Cela sent pas très bon mais c’est efficace chez certaines personnes. Il faut d’abord les faire ramollir dans de l’eau bouillante au préalable. Puis quand ça aura refroidit, les mettre sur les zones douloureuses, à maintenir avec un foulard.

Article à lire : Les principaux bienfaits de l’oignon

#20 Partenelle

Utilisation interne

Tu peux l’utiliser en traitement de fond plutôt qu’en traitement de crises des migraines.

Feuille de partenelle : manger une feuille tous les matins.

Compléments alimentaires : à base de partenelle. (à prendre 3 semaines et arrêt d’une semaine). Prend un avis chez un professionnel.

#21 Marjolaine

Elle est employée en cas de migraines.

Utilisation interne

Infusion : à raison de 50 g de fleurs et feuilles pour un litre d’eau. Laisser infuser pendant 10 minutes. 2 à 3 tasses par jour entre les repas.

#22 Primevère

Utilisation interne

Infusion contre la migraine : 4 à 6 g de fleurs par tasse d’eau bouillante. Infuser pendant 10 minutes. 3 tasses, une le matin, une le midi et une au coucher.

#23 Bergamote

Utilisation interne

On peut utiliser le fruit, les feuilles ainsi que la racine en infusion ou en décoction.  Mais pour la migraine, ce sont les infusions de racine qui sont efficaces.

#24 Cerisier de Cayenne

Utilisation interne

Les fruits et les feuilles peuvent tous les deux être utilisés en infusion. Contre les maux de tête, faire une infusion de jeunes feuilles associées à des feuilles de citronnelle.

#25 Kalanchoé

Les parties utilisées comme remèdes naturels sont la plante entière, la tige ainsi que les feuilles.

Utilisation externe

Cataplasme : pour soulager la migraine, écrase 10 g environ de feuilles de Kalanchoé et applique les ensuite sur le front. Tu peux procéder de la même manière avec deux autres mélanges : quelques feuilles + huile de ricin ou quelques feuilles + huile de coco. Maintiens le tout avec un foulard.

Attention cette plante ne doit pas être utilisée plus de 15 jours. Elle est contre-indiquée chez la femme enceinte, la femme allaitante et les enfants en bas âge.

#26 Mucuna

Utilisation interne

Contre les migraines, ce sont les décoctions de fleurs qui sont efficaces.

#27 Nigelle

Utilisation interne

Infusion contre les maux de tête : une cuillère à café par tasse

Décoction contre les maux de tête : une cuillère à café par tasse

Article à lire : L’huile de nigelle et ses vertus

#28 Plumbago

Utilisation externe

Feuilles ou racine : contre les maux de tête, il suffit d’inhaler les feuilles ou la racine écrasée.

#29 Ricin

Utilisation externe

Cataplasme  anti migraine : appliquer directement sur la tête des feuilles de ricin préalablement imbibées dans de l’huile.

Attention, son utilisation ne doit pas dépasser 8 jours.

Article à lire : Chute de cheveux : Y remédier naturellement.

#30 Girofle

Utilisation interne

Infusion : 15 g par litre d’eau

Utilisation externe

Inhalation : préparer une décoction de feuilles. Puis inhaler le mélange.

#31 Badamier

Utilisation externe

Contre la migraine, cette plante est utile en cataplasme de feuilles.

#32 Baume fleurs

Utilisation interne

Infusion anti migraines :  2 ou 3 feuilles par tasse, 2 à 3 fois par jour

Attention, elle est contre indiquée chez les enfants et ne surtout pas dépasser la dose.

#33 Millepertuis

Utilisation interne

Gélules : il existe des préparations de phytothérapie efficaces contre les maux de tête. A titre d’exemple, Procalmil. Il en existe d’autres, fais toi conseiller par un pharmacien.

Attention, il existe des interactions avec certains médicaments. Bien se renseigner auprès d’un professionnel avant utilisation.

#34 Ginkgo

Il a plusieurs propriétés dont le fait d’apaiser les maux de tête et migraines.

Utilisation interne

Il existe des gélules de Ginkgo. Demander conseil à un pharmacien.

J’espère que cet article te sera utile, n’hésite pas à le partager ! 

Bibliographie*:

gaspillage alimentaire
Mai 05

12 astuces contre le gaspillage alimentaire

par consomouslim | Ecologie

Le gaspillage alimentaire est un énorme gâchis quand on sait que certaines personnes dans le monde ne trouvent même pas de quoi manger. Selon l’ADEME, 20 kilos de déchets alimentaires sont générés par personne chaque année en France dont 7 kilos d’aliments encore emballés.  A notre échelle individuelle, fort heureusement nous pouvons agir pour essayer de diminuer ces chiffres. Cela, en adoptant des réflexes anti-gaspillage dans la cuisine. Je te donne dans cet article 12 astuces contre le gaspillage alimentaire.

Stop au gaspillage alimentaire : 12 astuces pour y remédier

P.S : A partir de demain incha Allah, nous serons en pleine période de mois de Ramadan et malheureusement le gaspillage alimentaire augmente pendant ce mois chez certains foyers. Alors que cela est contraire à l’esprit de ce mois. Utilisons donc ces astuces pour faire de ce mois un mois sans gaspillage.

Article à lire : 7 conseils pour éviter le gaspillage pendant le mois de Ramadan

#1 Je planifie mes menus

La première étape pour éviter le gaspillage alimentaire est de planifier ses menus. En effet, ceci va te permettre de savoir exactement ce dont tu auras besoin comme ingrédients. Tu peux choisir un jour dans la semaine dédiée pour cela et le faire chaque semaine (ou toutes les deux semaines ou autre si tu préfères).

Article à lire : Menus Ramadan 2019 : 29 idées de repas

Petit + écolo : Veille à chaque fois de faire des menus avec des fruits et des légumes de saison.

Article à lire : Les fruits et légumes de saison mois par mois

#2 Je fais ma liste de courses

Une fois tes menus prêts, il ne reste plus qu’à faire la liste de courses avec les ingrédients dont tu auras besoin pour les différentes recettes. Avant de commencer, fais déjà un inventaire de ce que tu as déjà à la maison. Cela t’évitera d’acheter des aliments que tu as déjà chez toi.

#3 Lors des courses, je suis scrupuleusement ma liste

En temps normal, n’y va surtout pas le ventre vide. Cela t’empêchera les achats compulsifs. Bon, pendant le mois de Ramadan, pas le choix, faudra être fort ! C’est d’autant plus important pendant ce mois ci de préparer une liste, pour pas succomber à toutes ses envies. Attention à éviter un autre piège qui pourra te pousser à acheter des choses que tu n’avais pas prévu sur ta liste : les promotions. Esquive les, c’est juste un piège pour t’inciter à consommer. Bien entendu si c’est une promotion sur un produit que tu as l’habitude d’acheter régulièrement, il n’y a pas de mal. Sinon, oublie.

#4 J’achète en vrac

Quand cela est possible, privilégie le vrac. Parfois on a juste besoin de quelques fruits ou d’un ou deux légumes précis pour une recette mais on se retrouve à acheter un kilo de cet aliment car il est conditionné ainsi. Pareil pour le fromage par exemple, l’acheter à la coupe permet d’acheter la quantité voulue exacte. Ainsi cela permet de moins gaspiller d’aliments que tu n’aurais pas eu le temps de consommer et qui finiront à la poubelle.

#5 Je range bien mon frigo et mes placards

Une fois les courses faites, il faut bien entendu ranger tout ça. Veille à bien organiser ton frigo et à mettre sur le devant, les aliments que tu dois conseiller en premier en fonction des dates de péremption et de ce que tu dois consommer en premier (fruits et légumes qui se conservent le moins bien par exemple).

 

gaspillage alimentaire

Crédit photo : mangerbouger.fr

 

 

#6 J’apprends à décrypter les dates de péremption

Une autre source de gaspillage alimentaire est la confusion en ce qui concerne les dates de péremption.

Article à lire : DLC et DDM : apprendre à décrypter les dates de péremption pour éviter le gaspillage alimentaire

#7 Je cuisine les bonnes quantités

Encore une fois, rien ne sert d’avoir les yeux plus gros que le ventre. Chacun connaît généralement son appétit et celui des membres de sa famille. Essaye donc de cuisiner la juste quantité.

#8 Je réutilise mes restes

Si malgré tout, tu as mal visé (ça arrive… souvent même) et qu’il y a des restes après le repas. Hors de question de les jeter. Voici quelques pistes pour les réutiliser :

  • Soit tu les manges tel quel au prochain repas
  • Soit tu les utilises pour en faire un nouveau plat (par exemple reste de pâtes que tu transformes en gratin de pâtes, ou bien encore reste de viandes que tu transformes en hachis parmentier etc.)
  • Soit tu les congèles et ils te serviront pour un jour où tu auras la flemme de cuisiner

#9 Je transforme mes fruits trop mûrs

Si malgré toutes tes bonnes précautions, tu te retrouves avec des fruits vraiment trop mûrs, voici quelques pistes pour qu’ils ne finissent pas à la poubelle :

  • en faire des jus
  • des smoothies
  • de la confiture maison
  • ou encore de la compote
  • pour les bananes, faire le fameux banana bread etc.

#10 Je transforme mes légumes flétris

Sur le même principe, tu peux utiliser ces légumes pour :

  • des jus
  • des smoothies
  • des soupes
  • des quiches

#11 Je réutilise le pain dur

Soit en faisant du pain perdu, soit en le rappant pour faire de la chapelure ou donne le à tes moutons si tu en as lol ou si il y en près de chez toi (on faisait ça en Algérie)

#12 Je composte

Si c’est possible, adopte le compost. Celui permettra de recycler en fertilisant tous les déchets alimentaires que tu n’auras pas réussi à sauver malgré les précautions pré-citées. Le compost permet de réduire ses déchets de façon significative. Alors renseigne toi, dans certaines villes, tu n’as même pas besoin d’un composteur, il existe un sac dédié au compost comme pour le tri et il est ramassé chaque semaine par la ville. (comme c’est le cas à Bruxelles par exemple).

Voilà pour ces 12 conseils anti gaspillage alimentaire et toi quelles sont tes propres astuces pour éviter le gaspillage alimentaire ? Hésite pas à les partager en commentaires pour que cela profite à tout le monde !

1 2 3 81