All Posts by consomouslim

Suivre

A propos de l'auteur

Fév 17

Zoom sur Tabib en 1 clic !

par consomouslim | Beauté & Santé au naturel

Découvrez-en un peu plus sur Tabib en 1 clic au travers de l’interview de sa fondatrice Zayneb Khlifi.

Tabib en 1 clic

Salam aleykoum, pouvez-vous vous présenter ?

Zayneb khlifi, fondatrice de Tabib en 1 clic. Après 10 ans dans le domaine informatique, je me suis formée en Naturopathie, cupping thérapie et sophrologie. Je continue de me former car on a jamais fini d’apprendre. L’équipe de Tabib en 1 clic comprend également Ilham Boumalasa, co-fondatrice de Tabib en 1 clic, informaticienne et développeuse web ainsi qu’une équipe de juristes et de commerciaux.

Depuis quand avez-vous créé Tabib en 1 clic ? Pouvez-vous nous en expliquer le principe ?

Tabib en 1 clic a été créé en mars 2017. Il s’agit d’une solution innovante, de mise en relation entre professionnels de santé et bien-être et particuliers. Bien plus qu’un annuaire, il s’agit d’une plateforme permettant de trouver un praticien diplômé en 2 clics, de manière très simple et surtout près de chez soi grâce à notre logiciel de géolocalisation. De plus vous pouvez également prendre RDV en ligne avec le praticien choisi. Une charte éthique est également en ligne afin de sensibiliser aussi les professionnels à un cadre déontologique.

Qu’est-ce qui vous a poussé à créer Tabib en 1 clic ? Comment en avez-vous eu l’idée ?

Plusieurs constats nous ont amené à créer cette plateforme :

  • La difficulté de trouver un praticien fiable, près de chez soi
  • La difficulté d’obtenir un RDV rapidement.
  • Le manque de cadre dans les médecines non conventionnelles qui poussent des personnes mal intentionnées à exercer sans réelle formation. Ayant reçu ainsi que mes collègues des personnes qui ont subi de mauvaises expériences, il était urgent de mettre en place une solution de confiance. Chez Tabib en 1 clic, tous les professionnels adhérents ont été vérifié, c’est à dire que leurs diplômes /certificats ont été vérifiés afin de rassurer.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?

Les difficultés premières étaient surtout techniques afin de pouvoir proposer une solution permettant des fonctionnalités avancées, cela a nécessité un long travail de développement. Nous faire connaitre également, pour cela il a fallu de longues heures de travail pour expliquer notre concept. Etant une nouvelle start up, il faut expliquer les avantages de notre concept et ce qui nous différencie. Enfin la partie financière a été un frein, il nous a fallu faire des choix et œuvrer par priorité.

Quels sont vos projets incha Allah à court et moyen terme ?

Nous sommes aux alentours de la centaine d’adhérents et souhaitons nous développer sur le territoire français et à moyen et long terme conquérir des pays étranger.

Que souhaitez-vous dire à nos lecteurs ?

Si vous êtes un praticien de santé (médical, médecin, sage femme, infirmière…), ou de bien être (médecines douces, esthétique, coach, naturopathe….), n’hésitez pas à vous inscrire directement sur notre site Tabib en 1 clic.

Si vous êtes un particulier, n’hésitez pas à rechercher en toute confiance votre praticien sur tabiben1clic.com, nous serons ravies de vous y accueillir. Et parlez en a vos praticiens habituels.

endométriose
Fév 10

Endométriose : Quand la suspecter ?

par consomouslim | La minute du doc

L’endométriose fait beaucoup parler d’elle. C’est une des maladies gynécologiques chroniques les plus fréquentes. Nous allons voir dans cet article à quoi elle correspond et devant quels symptômes la suspecter.

Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose se caractérise par la présence ectopique de tissu endométrial. C’est à dire que l’on trouve du tissu endométrial, là où il ne devrait normalement pas en avoir, en dehors de la cavité utérine.

Il peut s’agir de localisations superficielles ou profondes.

On peut ainsi en retrouver au niveau pelvien, c’est d’ailleurs la localisation la plus fréquente. Mais on peut également en retrouver au niveau du rectum et de la vessie et plus rarement au niveau du péricarde (tissu qui entoure le cœur), la plèvre (tissu qui entoure les poumons) ou encore le cerveau.

Voici en image, les sites possibles de l’endométriose :

endométriose

Crédit photo : wexnermedical.osu.edu

L’endométriose est une maladie :

  • Chronique
  • Évolutive
  • Inflammatoire
  • Hormonodépendante (oestrogenodépendante exactement)

Épidémiologie

L’endométriose touche 10 à 15 % de la population féminine. Elle touche plus fréquemment la femme en âge de procréer.

Elle est la première cause des dysménorrhées (règles douloureuses) et des douleurs pelviennes. Elle est cependant très tardivement diagnostiquée en règle générale de part la richesse de ses symptômes.

Comment peut se manifester une endométriose ?

Sa symptomatologie est très riche et très variée selon sa localisation mais aussi d’une femme à l’autre. C’est ce qui rend son diagnostic difficile.

Dans ses atteintes pelviennes, elle peut se manifester par :

  • Des douleurs pelviennes
  • Des règles douloureuses
  • Une dyspareunie (douleur lors des rapports sexuels)

Plus rarement, lorsqu’elle atteint le système digestif ou urinaire, elle peut se manifester par différents troubles rythmés par les règles tels que :

  • Troubles du transit
  • Douleurs abdominales chroniques
  • Faux besoins
  • Douleurs rectales
  • Rectorragies (saignement provenant du rectum)
  • Dysurie (difficulté pour uriner)
  • Infections urinaires à répétition
  • Brûlures mictionnelles
  • Hématurie (sang dans les urines) etc.

Comme vous le voyez, les symptômes ne sont pas spécifiques et peuvent concerner d’autres maladies. C’est ce qui fait que l’endométriose est sous diagnostiquée.

Quels sont les facteurs de risque de l’endométriose ?

  • Sexe féminin
  • Femme en âge de procréer
  • Âge des premières règles précoce, cycles courts et règles abondantes
  • Le nombre d’enfants. En effet le risque d’endométriose diminuerait avec le nombre d’enfants
  • Alcool
  • Repas riches en graisses saturées

Physiopathologie de l’endométriose

La physiopathologie de l’endométriose est encore mal connue et du domaine de la théorie. Il existe plusieurs théories qui se complètent et se contredisent à la fois. Ce qui est normal, car finalement il n’existe pas UNE endométriose mais DES endométrioses.

Mise à part ces théories, il existe différents facteurs qui favoriseraient le développement des lésions localement :

  • Facteurs inflammatoires
  • Hormonaux
  •  Oxydatifs
  •  Immunitaires
  •  Proangiogéniques (facteurs qui favorisent le développement de vaisseaux sanguins)
  •  Facteurs de croissance
  • Environnementaux (irradiation, dioxine, exposition in utero au Distilbène etc.)
  •  Génétiques

Comment fait-on le diagnostic quand l’endométriose est suspecté ?

  • Un examen clinique minutieux (spéculum, toucher vaginal, +/- toucher rectal si suspicion d’atteinte digestive)
  • Des examens complémentaires : échographie pelvienne par voie intravaginale en première intention. D’autres examens peuvent être demandés en fonction de la symptomatologie.

En quoi consiste le traitement actuellement ?

Le traitement est médico-chirurgical.

Le traitement médical n’est pas curatif, il ne fait que « suspendre » la maladie. Trois grandes classes de médicaments sont utilisés (AINS, progestatifs et agonistes de la GnRH.)

Le traitement chirurgical concerne les femmes symptomatiques résistantes au traitement médical. Il consiste à retirer les différentes lésions d’endométriose.

Comme vous pouvez le voir, l’endométriose est une maladie chronique, évolutive et handicapante pour celles qui en souffrent. C’est une maladie encore mal connue. On peut ainsi parler d’endométrioses au pluriel et non pas d’une seule forme d’endométriose, tellement ses formes sont riches et variées.

Pour aller plus loin, ils existent de nombreux sites internet pour vous informer sur l’endométriose tels que :

  • endométriose-info.ch
  • endometriose.forumactif.com
  • Ainsi que le site de l’association française de lutte contre l’endométriose : endofrance.org
famille presque zéro déchet
Fév 03

Famille presque zéro déchet [Lecture]

par consomouslim | Ecologie

Je vous parle aujourd’hui du livre « Famille presque zéro déchet, ze guide », le livre de Jérémie PICHON et Bénédicte MORET, auteurs du blog famillezerodechet.com , paru aux éditions Thierry Souccar .

Famille presque zéro déchet de Jérémie PICHON et Bénédicte MORET

Résumé

« LE ZÉRO DÉCHET, L’ESSAYER C’EST L’ ADOPTER !

Réduire ses déchets pour la planète, pour sa santé, pour le porte-monnaie, c’est le moment ! Mais comment s’y prendre ? En marchant dans les pas de Jérémie et Bénédicte. Ce livre, à la fois carnet de bord pas triste, et guide pratique, vous mènera au but en vous épargnant bien des pièges !

Avec humour et autodérision, les auteurs vous proposent un plan d’action détaillé et 10 défis Zéro Déchet pour vous lancer. En s’appuyant sur leur connaissance de l’écologie, ils livrent des centaines de conseils pratiques et d’alternatives simples pour le quotidien : courses, cuisine, nettoyage, mobilier, hygiène, maquillage, vêtements, jardin, bricolage, festivités… Car les déchets sont partout !

Ce que vous allez gagner : l’amélioration de votre écobilan familial (1 poubelle de 15 L pour 1 mois), moins de toxiques et de sacrées économies. Plus le sentiment exaltant d’être acteur de sa vie, de sa santé, de créer du lien, de toucher à l’essentiel.

« Avec ce livre, les bonnes idées de quelques-uns deviennent la chance de tous. »
– Nicolas Hulot

« Le Zéro Déchet n’est pas une mode, c’est une nécessité, un devoir. Ne perdez plus un instant pour lui donner une chance d’enrichir votre quotidien, de donner un sens à votre passage sur Terre. » »
– Béa Johnson

famille presque zéro déchet
Pourquoi avoir choisi ce livre ?

J’avais vu plusieurs personnes le recommander sur les réseaux sociaux (le pouvoir du hashtag #livreaddict) et notamment sur Instagram.

M’intéressant de plus en plus au zéro déchet, j’ai voulu lire ce livre qui se veut un guide pour démarrer vers le zéro déchet.

Le contenu du livre

« Famille presque zéro déchet » est composé de plusieurs parties :

  • Introduction
  • Zéro déchet définition
  • B.A.B.A des déchets
  • Les zerosceptiques
  • Plan d’action zéro déchet
  • Les courses
  • La cuisine
  • L’hygiène de la maison
  • Les cosmétiques
  • Les enfants
  • Les fêtes
  • La maison
  • Conclusion
  • Les 10 défis

Ce livre se lit facilement. Il est très agréable à lire de part son style et ses illustrations humoristiques. Le livre est pratico-pratique et propose des pistes d’action concrètes dans chaque pan de la vie quotidienne. Des courses, à sa salle de bain en passant par les produits d’entretien, tout y passe. On suit également le parcours de la première année vers le zéro déchet de La Famille zéro déchet qui raconte leur victoire, les points à améliorer et surtout on suit l’évolution de leur poubelle.

Dans chaque catégorie, un plan d’action est proposé pour réduire ses déchets. Des alternatives saines pour l’environnement sont proposées ainsi que des recettes par exemple pour les cosmétiques ou encore les produits ménagers.

En fin de livre 10 défis nous sont proposés pour nous motiver à débuter dans le zéro déchet.

Les recommandations de livres et de documentaires sur le même sujet en fin de livre est une mine de trésors !

Ce que j’ai aimé ou pas

J’ai beaucoup aimé ce livre. Il est très agréable à lire et à feuilleter. Ses couleurs et ses illustrations y sont pour quelque chose. Le sujet est abordé de manière ludique. Il m’a motivé à faire attention à mes déchets et j’ai pas mal de boulot à faire car je suis encore loinnnnnnn.

J’ai testé certaines recettes du livre dont une qui a été un flop. Je m’y suis sûrement mal prise mais ce qui devait normalement être un gel WC fut un liquide WC. De meilleures explications quant aux étapes de fabrication auraient peut être pu éviter ce couac. C’est la seule chose « négative » de ce livre. Sinon le reste est top.

Pour résumer, c’est un livre à lire si vous ne l’avez pas encore lu surtout si vous êtes dans une démarche zéro déchet . Ce fut un coup de coeur pour ma part, il ne me reste plus qu’à passer à l’action maintenant !

Extrait du livre Famille presque zéro déchet

On entend souvent que se nourrir avec des aliments de qualité et bio est réservé aux classes les plus aisées. C’est faux. En revanche, il faut :

  1. Changer ses habitudes d’achat. Le bio sous plastique de Pologne à 12 000 dollars est une connerie sans nom.
  2. Repenser ses repas, car il n’est pas possible de passer du classique au bio avec les mêmes menus. Qu’on se le dise, la pub et les agro-industriels vous mentent lorsqu’ils vous disent que vous pouvez manger du saumon et du rumsteak tous les jours de l’année ! Le prix économique et le prix environnemental sont bien trop élevés.

ou encore

La chaîne alimentaire est contaminée en profondeur. Dans certaines zones océaniques, nous retrouvons 6 fois plus de plastiques que de plancton, base primordiale de toute notre chaîne alimentaire ! Au final, nous mangeons nos déchets. Les molécules plastiques et chimiques entrent en effet dans la composition des tissus des poissons qui les ont ingérées.

L’avez-vous déjà lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

1 2 3 80