All Posts by consomouslim

Suivre

A propos de l'auteur

soleil
Juil 28

Protéger naturellement sa peau du soleil

par consomouslim | Beauté & Santé au naturel

Le soleil a des effets bénéfiques et nocifs pour la santé. Une exposition minimale est nécessaire mais s’exposer trop souvent peut s’avérer dangereux pour notre santé.

Se protéger naturellement du soleil

Petit focus sur les bienfaits et les méfaits du soleil

Les bienfaits

  • Une exposition minime est nécessaire à la bonne absorption de la vitamine D nécessaire pour la solidité de nos os.
  • La luminosité du soleil est un régulateur de notre horloge interne
  • L’exposition au soleil est un antidépresseur naturel et permet de lutter contre la dépression saisonnière

Les méfaits

  • Une exposition excessive peut favoriser l’apparition de rides de façon précoce
  • Cela peut également entraîner des tâches brunâtres sur la peau et particulièrement le visage
  • Une exposition excessive favorise la survenue de cancer de la peau et peut faire dégénérer des grains de beauté.

Alors comment se protéger naturellement du soleil ?

Rester à l’ombre

Il est possible de se protéger du soleil tout en bénéficiant de ses bienfaits. En effet, par temps ensoleillé, le fait de rester à l’ombre ne vous prive pas des bienfaits. Il y a quand même des rayons qui vous atteignent lorsque vous êtes à l’ombre et qui sont suffisants pour améliorer votre humeur et permettre une bonne absorption de la vitamine D.

S’exposer au bon moment

Si tout de même, vous tenez à être au soleil, choisissez les bons moments pour le faire. En automne et au printemps, les rayons du soleil sont moins dangereux. Et en été, ne vous exposez pas au soleil entre 11h et 17h, période où les rayons du soleil sont le plus dangereux.

Porter des vêtements clairs

Si vous vous exposez tout de même pendant les heures défavorables lors d’une promenade ou autre, veillez à vous couvrir avec des vêtements longs clairs et couvrez-vous la tête ! N’oubliez pas non plus les lunettes de soleil avec une certification CE, car vos yeux non plus ne sont pas à l’abri des rayonnements solaires.

2 recettes naturelles pour se protéger du soleil

Ces deux recettes atténuent les méfaits des rayonnements solaires mais ne protègent en aucun cas à 100% des effets néfastes d’une exposition prolongée. La meilleure manière de se protéger reste avant tout de ne pas s’exposer !

Recette crème solaire naturelle

Pour cela il vous faut :

  • 2 cuillères à soupe de cire d’abeille
  • 4 cuillères à soupe de beurre de karité
  • 4 cuillères à soupe d’huile de coco
  • 2 cuillères à soupe d’oxyde de zinc en poudre (que vous pouvez trouver chez Aroma Zone)

Faites fondre la cire d’abeille au bain marie puis ajoutez le beurre de karité puis l’huile de coco. Ajoutez enfin l’oxyde de zinc en poudre. Passez le tout au mixeur afin d’obtenir la consistance d’une crème. Disposez là dans un pot à crème propre. (Vous pouvez en trouver également sur Aroma Zone)

Ne vous étonnez pas, la crème va durcir, c’est tout à fait normal. Conservez là au frais pendant maximum 3 mois.

Recette huile protectrice naturelle

Pour cela il vous faut :

  • 7 cuillères à café d’oxyde de zinc en poudre
  • 33 mL d’huile de jojoba
  • 33 mL d’huile d’argan
  • 33 mL d’huile de sésame

Mélangez tout dans un flacon teinté de préférence. Bien agiter avant chaque emploi.

J’insiste encore une fois, ces deux recettes ne constituent pas une protection optimale contre le soleil, le meilleur reste d’éviter les expositions aux heures les plus dangereuses et à renouveler leur application toutes les deux heures.

A lire aussi pour passer de bonnes vacances :

vacances
Juil 21

Vacances : Profiter de l’été sans danger

par consomouslim | La minute du doc

Comment profiter de l’été et des vacances sans danger ? Quelles règles imposer aux enfants et aux adultes afin d’équilibrer plaisir et santé pendant les vacances  L’été comme toute saison a son lot de risques comme les coups de soleil, la déshydratation, les intoxications alimentaires, la noyade etc.

Profiter de ses vacances sans danger

Vacances et soleil

Un des premiers risque de l’été est le soleil. Il convient de protéger vos enfants afin de les prémunir des coups de soleil et de l’insolation. Pour profiter de votre été, quelques règles de base suffisent :

  • Eviter les expositions entre 12h et 16h où les rayons solaires sont les plus nocifs.
  • Veiller à couvrir les plus petits avec des vêtements amples en coton de couleur blanche de préférence, de ne pas les exposer directement au soleil, préférer les mettre sous un parasol ou un endroit ombragé.
  • Mettre des lunettes de soleil aux enfants. Attention à ne pas choisir n’importe quelle paire de lunettes de soleil. Choisissez des lunettes avec le marquage CE qui filtrent les ultraviolets.
  • Couvrez la tête des plus petits à l’aide d’un chapeau.
  • En plus de toutes ces précautions, veillez à étaler sur tous leur corps, de la crème solaire ayant un indice de protection de minimum 30 environ 30 minutes avant l’exposition solaire. Reproduire cette mesure toutes les 2 heures ou après chaque baignade. De plus, veillez à ce que l’exposition au soleil soit progressive.
  • Hydrater régulièrement votre enfant afin d’éviter les coups de chaleur et de compenser les pertes d’eau par sudation.

Si malgré tout cela, vous n’avez pas pu éviter le fameux coup de soleil, veillez à garder votre enfant à l’ombre, à l’hydrater localement et par la bouche. 

Savoir reconnaître les signes de coup de chaleur : Transpiration, pâleur, maux de tête, vertiges, nausées etc. Au moindre doute, n’hésitez pas à consulter.

Vacances et baignade

Le risque de noyade est également un des grands risques de l’été. Que ce soit en mer ou en piscine, un certain de nombre de précautions sont à prendre pour éviter tout drame.

  • Une des premières précautions à prendre et qui peut paraître évidente est de surveiller et de ne surtout pas quitter des yeux vos enfants lorsqu’ils jouent près de l’eau ou qu’ils se baignent. Lorsqu’ils sont trop jeunes, baignez-vous avec eux.
  • Pour les enfants qui ne savent pas nager, équipez-les de bouées brassards. Comme les lunettes de soleil, il convient de ne pas acheter n’importe quoi. On ne fait pas d’économie lorsqu’il s’agit de sécurité.
  • Pour les piscines, privilégiez les lieux de villégiatures avec des piscines sécurisées (barrières etc.) et veillez à bien refermer ces dispositifs en fin de chaque baignade.
  • Attention toute baignade en eau stagnante est à proscrire car est à risque infectieux. (bilharziose)
  • Attention à l’hydrocution encore trop mal connue et donc trop mal prévenue. Pour éviter cela, il suffit d’entrer progressivement dans l’eau en mouillant nuque, avant-bras etc. pour éviter tout changement de température brutal.

Vacances et maladies

Ils arrivent pendant les vacances de développer des symptômes venant gâcher les vacances comme la fameuse turista, des douleurs abdominales, de la fièvre etc.

Il convient donc avant chaque voyage de consulter votre médecin traitant afin qu’il puisse en fonction de votre destination vous donner les conseils nécessaires et vous faire une prescription de médicaments de « première nécessité » (anti diarrhéiques, antipyrétiques, antalgiques etc.)

Pour certaines zones, il convient également de consulter votre médecin afin de vous renseigner sur le risque de paludisme etc.

Exemple de trousse de sécurité à emporter en voyage, en sachant que celle-ci est seulement indicative et que la trousse doit s’adapter en fonction du voyage, du pays de destination, de l’âge des enfants etc. :

Répulsifs contre les moustiques

Paracétamol

Anti diarrhéique, antiémétique (contre les vomissements)

Antiseptiques et pansements

Sérum physiologique en mono dose

Solution hydro alcoolique

Crème solaire, crème hydratante (ou gel aloe vera) pour les coups de soleil

Thermomètre

Vacances et alimentation

Les mêmes règles d’hygiène du quotidien sont à appliquer en voyage en faisant encore plus attention :

  • Cela peut paraître évident mais lavez-vous bien les mains avant chaque repas et après chaque passage aux toilettes. Si vous êtes dans un pays où l’eau n’est pas courante, pensez à emmener une solution hydro alcoolique dans vos bagages.
  • Evitez tous les aliments crus (fruits, crudités,), les fruits de mer, toutes les viandes mal cuites, les glaces, la mayonnaise, l’eau du robinet, le lait, les glaçons etc.
  • Au contraire, toujours boire de l’eau en bouteille (pensez à vérifier que l’emballage est bien fermé), privilégiez les aliments cuits et chauds.
  • Lors de vos barbecues, évitez de « cramer » vos viandes, la consommation de viandes trop cuites est dangereuse car contient des substances cancérogènes. A l’opposé, la viande crue ou mal cuite est à proscrire. D’ailleurs, veillez bien à ce que les ustensiles ayant été en contact avec la viande crue ne le soient pas avec la viande cuite afin d’éviter toute contamination bactérienne. Évitez la cuisson directe sur les flammes, ce mode de cuisson est dangereux pour votre santé.
  • Lors de vos pique-niques, attention à la conservation des aliments emportés. Evitez donc tous produits laitiers, mayonnaise susceptibles de tourner. Conservez vos produits périssables dans une glacière.

Comment traiter la diarrhée ? Il arrive parfois que malgré toutes ces précautions, nous attrapons quand même la turista. Pas de panique, dans ces cas-là, veillez à bien vous hydrater et à prendre un anti diarrhéique que votre médecin vous aura prescrit avant votre départ. Puis privilégiez les aliments tels que le riz, la carotte cuite, les pâtes pendant quelques jours. Attention, cependant si la diarrhée est sanglante et /ou accompagnée de fièvre, il convient de consulter.

Pour en savoir plus sur le sujet :

OumiMôme
Juil 07

Initiative écolo #5 : Marina d’OumiMôme

par consomouslim | Ecologie

Une série de portraits sur des personnes engagées dans l’écologie ou encore sur des initiatives allant dans ce sens seront publiés sur le blog. Pour continuer cette série qui je l’espère vous permettra de découvrir ou redécouvrir des initiatives écologiques dans plusieurs domaines, c’est Marina d’OumiMôme qui a répondu à nos questions.

Lire la suite

dépression
Juin 30

15 remèdes naturels contre la dépression

par consomouslim | Beauté & Santé au naturel

La dépression est de plus en plus fréquente de nos jours et ce partout dans le monde. Personne n’est épargné. On peut avancer plusieurs raisons à ceux là, la précarité, les difficultés socio-économiques, le chômage, la violence et bien d’autres facteurs. Nous allons voir dans cet article, des solutions complémentaires naturelles que vous pourrez mettre en place en plus de votre prise en charge.

Attention : avant de commencer à aborder ces solutions naturelles, j’insiste sur le fait que si vous êtes déjà en cours de traitement, il ne convient pas d’arrêter votre traitement de votre propre chef sans l’avis de votre médecin, de plus avant d’entreprendre un de ces remèdes par voie orale, veuillez en parler avec votre médecin pour vérifier l’absence d’interactions ou de contre indications.

15 remèdes naturels en cas de dépression

Comment reconnaître une dépression ?

La dépression est une maladie très fréquente et qui se reconnaît assez facilement? Elle se caractérise notamment par :

  • une tristesse avec douleur morale profonde, pessimisme
  • isolement social
  • une inhibition psychomotrice avec perte de volonté (qu’on appelle aboulie) qui se manifeste par exemple par : une inhibition intellectuelle : difficultés de concentration, incapacité à réfléchir, ruminations sur un même sujet mais aussi une inhibition sur le plan moteur
  • une perte de plaisir (qu’on appelle anhédonie),
  • des troubles du sommeil surtout à type d’insomnie avec réveils précoces,
  • sentiment de culpabilité ou d’impuissance, perte d’estime de soi etc.
  • une perte d’énergie associée à une grande fatigue,
  • des troubles de l’appétit (soit anorexie ou au contraire boulimie, polyphagie)
  • des idées noires,  des pensées suicidaires etc.

Quelles en sont les causes ?

Plusieurs causes sont évoquées en présence d’une dépression, elles peuvent être présentes seules ou être combinées. On distingue les causes endogènes des causes exogènes, même si les deux peuvent être associées.

  • Facteurs exogènes ou environnementaux (décès, licenciement, divorce etc.)
  • Facteurs endogènes :
    • Facteurs génétiques : antécédents familiaux, implication de certains gènes
    • Facteurs biologiques : impliquant différentes hormones comme la sérotonine, la dopamine, et d’autres
    • D’autres facteurs hormonaux : notamment les hormones thyroïdiennes

Quels sont les facteurs de risque de dépression ?

Les facteurs de risque de dépression sont les suivants :

  • sexe féminin en effet la dépression touche plus fréquemment les femmes que les hommes,
  • les antécédents familiaux et les antécédents personnels de maladies psychiatriques
  • l’isolement social (veuvage, divorce etc.),
  • événements stressants (tout changement de vie peut l’être même si c’est un événement heureux par exemple, un mariage, une naissance et d’autres plus tragiques comme un décès, une séparation etc.),
  • maladies chroniques,
  • certains médicaments,

Je ne vais pas rentrer dans le détail du traitement des épisodes dépressifs, il est différent d’une personne à l’autre. Je vais plutôt évoquer les solutions naturelles que chaque personne atteinte de dépression peut mettre en place en plus de sa prise en charge.

Je le répète car vaut mieux deux fois qu’une. Avant de commencer n’importe quel traitement naturel, veuillez demander conseil au médecin qui vous suit. Traitement naturel ne veut pas dire inoffensif, en effet certaines plantes peuvent avoir des interactions avec certains médicaments, ainsi si vous suivez un traitement, toujours demander à votre médecin avant de prendre n’importe quelle autre molécule naturelle ou pas.

15 solutions naturelles contre la dépression

#1 Le sport

Pratiquer une activité physique régulière même modérée est bénéfique contre les épisodes dépressifs légers à modérées. En effet le sport va avoir une action anti-inflammatoire, va permettre de réguler certains dysfonctionnements hormonaux, réduire le stress et les émotions négatives et améliore l’estime de soi.

#2 Bannir les excitants

Il convient d’éviter le café, les boissons type cola, les boissons énergisantes, l’alcool et les différentes drogues. Ces excitants aggravent les symptômes. De même, le tabac est néfaste sur les symptômes. Ainsi éviter tout cela permet de réduire l’importance des symptômes.

#3 La relaxation

Pratiquer des exercices de relaxation, de méditation aide particulièrement à agir contre l’anxiété. Vous pouvez par exemple consulter une sophrologue qui vous accompagnera.

#4 Avoir une alimentation saine et équilibrée

Dans beaucoup de maladies, l’alimentation tient une place importante dans le traitement. Dans la dépression, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs facteurs. La façon dont vous mangez a une répercussion sur votre humeur. Il est donc essentiel d’avoir une alimentation équilibrée. Le régime type méditerranéen c’est-à-dire riche en fruits et légumes, légumineuses, céréales, bonnes graisses et limité en produits laitiers, viandes etc. est un exemple d’alimentation équilibrée.

Voici une liste non exhaustive d’aliments à privilégier en cas de dépression (ni peu ni trop) : ananas, aubergine, avocat, banane, brocoli, carotte, chocolat (avec modération), chou fleur, dattes, dinde, épinard, kiwi, figue, melon, noix, œuf, olives, aliments fermentés, poissons gras etc.

#5 Attention à certains régimes amaigrissants 

Attention certains régimes amaigrissants et notamment type hyper-protéiné aggravent les symptômes par manque de glucides. Veillez à apporter des glucides dans votre alimentation en privilégiant ceux à index glycémique bas.

#6 Faire le plein de vitamines de la famille B

Consommer des aliments riche en vitamine B12 et B9 (folates) mais aussi en vitamine B1, B2, B3, B5 et B6.  On en retrouve notamment dans la levure de bière que l’on peut prendre en supplémentation en cas de dépression.

A titre d’exemple, on trouve des vitamines du groupe B principalement dans : céréales complètes, le foie, germes de blé, poissons et fruits de mer, légumes , riz complet, pâtes complètes etc.

Si vous souhaitez une supplémentation vitaminique, Berocca est pas mal et se vend sans ordonnance (en tout cas en France). N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

#7 L’importance des oméga 3

Consommer des aliments riche en oméga 3 (poissons gras tels que saumon, sardine, maquereau etc.) est bénéfique en cas de dépression et un certain nombre d’autres affections.

#8 Les aliments riches en lithium

Misez sur eux en cas de dépression, cela permet notamment de réguler l’humeur. On en trouve par exemple dans : céréales, laitue, pomme de terre, les légumes verts, viande, œuf, poisson etc.

#9 Faire une cure de magnésium

Soit en misant sur les aliments riches en magnésium soit en optant pour une supplémentation. Le magnésium est bénéfique contre les symptômes à type d’anxiété.

#10 Le pollen

Le pollen est idéal contre la fatigue, pour stimuler l’immunité et donner un coup de boost à l’organisme. Vous pouvez en trouver notamment en magasin bio mais aussi dans quelques pharmacies ou parapharmacies.

#11 La phytothérapie

Voici quelques plantes utiles en cas de dépression, veillez à vous faire conseiller par un phytothérapeute ou autre professionnel avant d’entreprendre tout traitement. Ceci afin de vérifier l’absence de contre-indications, d’interactions et d’avoir les bonnes posologies.

  • La passiflore, la camomille et la mélisse ont des effets anxiolytiques naturels
  • L’angélique et le millepertuis qui sont deux plantes efficaces contre la déprime et le stress. Voici un ancien article sur quelques plantes anti stress : ici
  • Le chardon marie en infusion
  • La gentiane et le kudzu qui existe tout deux  en gélules
  • Griffonia en complément alimentaire
  • La lavande à utiliser dans un bain relaxant
  • Lotier corniculé en infusion
  • Le safran à saupoudrer dans tous vos plats, il existe également en complément alimentaire

#12 L’acupuncture

Elle est particulièrement intéressante en début de traitement et/ou lors du sevrage des médicaments. Elle aura une action tranquillisante et peut être bénéfique contre les troubles du sommeil et la fatigue.

#13 La luminothérapie

En été, profitez du soleil et de ses effets antidépresseurs. En hiver, il existe des lampes de luminothérapie (rien ne vous empêche de les utiliser en été également si vous ne sortez pas). Il convient alors de s’exposer tous les matins pendant un temps variable selon les modèles de lampe. Je vous en parlais brièvement dans cet article sur la déprime saisonnière : ici.

#14 L’homéopathie

N’hésitez pas à demander conseil à un médecin homéopathe ou au pharmacien (Il y a notamment sepia en cas de dépression)

#15 L’écriture

Tenir une sorte de journal intime en y écrivant tous ses sentiments qu’ils soient négatifs ou positifs permet de se décharger et peuvent améliorer le bien être psychologique.

Il convient d’en essayer plusieurs, de trouver ce qui marchera chez vous. Pour les croyants, le meilleur médicament est de s’en remettre au Très Haut et d’implorer son Secours tout en ayant recours aux causes de guérison.

Bibliographie :

1 2 3 76