{Coin lecture} Jihad Academy de Nicolas Hénin

par consomouslim | Mes coups de coeur

Août 07
Jihad Academy

Je vous recommande de lire ce livre « Jihad Academy » écrit par Nicolas Hénin , reporter indépendant qui a passé la plus grande partie de sa carrière entre l’Irak et la Syrie. Il a d’ailleurs lui même été l’otage de l’état « islamique ». Ce livre a été publié en 2015 aux éditions Fayard.

Jihad Academy : Nos erreurs face à l’Etat islamique

J’ai lu Jihad Academy presque par hasard, dans le sens où ce n’était pas un de mes achats. C’était un achat de mon mari. Il avait apprécié et m’a donc donné envie de le lire à mon tour.

Dans ce livre, Nicolas Hénin expose très clairement la situation en Syrie mais également en Irak. On y comprend au fur et à mesure du livre, les différents opposants des différentes guerres ayant lieu ou ayant eu lieu dans chacun de ces pays, les aspirations de chacun et surtout le contexte de l’émergence de l’état « islamique ». Tout ceci grâce à son expérience de terrain mais également grâce à de nombreux témoignages et analyses sur le sujet qui viennent enrichir le livre. Je pense que c’est un bon livre pour les personnes qui n’y comprenne rien aux conflits actuels en Syrie. L’approche est intéressante et totalement différente de celles des médias classiques qui parfois nous désinforment plutôt que nous informer.

Le livre est bien structuré, ce qui rend sa lecture plus facile. Ce qui est primordial pour ce genre de livres. Le livre est composé de 10 chapitres qui nous permettent de comprendre la naissance de l’état islamique, de mettre en lumière les différents conflits locaux et le fait qu’il n’y pas que l’état « islamique » qui tue sur place, de faire le parallèle entre l’histoire de l’Irak et de la Syrie et de nous montrer au combien nous sommes désinformés par les médias qui surmédiatise certains faits et en taisent d’autres au point de manipuler inconsciemment (ou consciemment) l’opinion publique. Il démontre cela en montrant l’exemple de Kobané dont voici un extrait :

La défense des minorités est un piège. Toutes les populations de la région ont le droit à la sécurité. La « mobilisation » pour les minorités, Kurdes, yézidis ou chrétiens, est une forme de communautarisme et favorise le sectarisme.

ou encore

Alors que les démocrates syriens n’ont jamais réussi à réellement mobiliser en Occident pour obtenir un soutien, le soudain élan de sympathie pour Kobané leur semble pour le moins suspect, sinon franchement biaisé.

ou encore au sujet des chrétiens

(…) « Rien ne suggère l’existence d’une campagne organisée de persécution de chrétiens à travers la Syrie de la part de militants islamistes. » Certes,  » des chrétiens ont été victimes de violences à caractère religieux », mais ni plus ni moins somme toute, que les autres communautés syriennes.

En conclusion, j’ai apprécié de le lire et je vous le conseille si vous ne l’avez pas déjà lu.

Laisse un commentaire

Laisse un commentaire