Category Archives for "Mes coups de coeur"

Déc 21

L’association Tendre la main a besoin de vous !

par consomouslim | Mes coups de coeur , Société

Créée en 2002, « Tendre La Main » est une association à caractère humanitaire et à but non lucratif régie par la loi du 1er juillet  1901.

Elle œuvre pour l’orientation et l’aide aux malades algériens pour l’accès aux soins médicaux et plus particulièrement dans le cas de pathologies graves. Depuis plus de 10 ans, la fondatrice Mme Nafaa, s’efforce de mettre en place des actions dans le but de déclencher et faciliter ces démarches mais aussi soutenir et accompagner les malades et leurs familles dans ces processus longs et coûteux.Lire la suite

Oct 01

Zoom sur Candine halal

par consomouslim | Alimentation , Mes coups de coeur

Aujourd’hui, je voulais vous présenter le site Candine bonbon halal que vous devez déjà sûrement connaitre. logo

Ce site propose des gourmandises halal bien sûr seulement avec de la gélatine de boeuf halal ou de poisson pour les bonbons qui en contiennent. Vous pouvez consulter le certificat « halal » directement sur le site.Lire la suite

Sep 11

Témoignage d’Ebtissam : « Cœur d’Algérie » une association pour les orphelins, les enfants malades et démunis

par consomouslim | Mes coups de coeur , Société

Nous souhaitions vous présenter cette association au travers du témoignage d’Ebtissem. Que d’émotions ! Image2 photo crédit : Coeur d'Algérie

Témoignage d’Ebtissam, responsable de l’antenne Paris  IDF de l’association « Cœur d’Algérie »

  • A qui ai-je  à faire ?

Je m’appelle Ebtissam, je suis responsable commercial dans la vie et responsable de l’antenne Paris IDF.

  • Pouvez-vous nous présenter l’association « Cœur d’Algérie » ?

« Cœur d’Algérie »  est une association humanitaire à but non lucratif. Créée le 4 Septembre 2009, « Cœur d’Algérie »  œuvre au bien-être et à l’épanouissement physique et mental des jeunes enfants. Notre but premier est d’apporter une aide matérielle et morale à l’enfance algérienne en difficulté (orphelins, enfants hospitalisés, enfants démunis).

Plusieurs projets nous tiennent à cœur :

–  l’aide humanitaire multiforme apportée aux enfants orphelins (Envoi de nourriture, lait en poudre, produits d’hygiène (couches, lingettes, savons, shampoings, sérum physiologiques…), vêtements, jouets, médicaments, matériel de puériculture (pèse bébé, thermomètres, biberons, tétines etc.…)Image1Image3Image6Image4

–  la réalisation de projets socio-éducatifs et culturels intéressant l’enfance et la jeunesse, notamment ceux favorisant leur accès aux connaissances (sorties culturelles, constitution d’une bibliothèque, d’une DVD thèque, système de correspondance avec de jeunes collégiens Français etc.…)

Nous avons élaboré un partenariat avec l’association POLE HUMANITAIRE de Montreuil afin de fournir des fournitures scolaires à 70 petits écoliers Mauritaniens âgés de 10 à 15 ans  vivant dans le Village de Djadjibiné (à l’Est de la Mauritanie).

  • Pourquoi avoir ciblé l’Algérie ?

L’ Algérie est un pays où réside beaucoup d’orphelins et cela pour des causes diverses. Les catastrophes naturelles telles que le tremblement de terre d’El Asnam (renommé Chlef) qui a détruit près de 80 % de cette ville en 1980.

Par ailleurs, des statistiques ont révélé que la décennie noire du terrorisme  en Algérie a enregistré près de 40 000 enfants orphelins.

De plus, l’absence de statut protégeant la mère célibataire et la réprobation sociale des naissances hors mariage accentuent le nombre d’orphelins sur ce territoire.

Le Ministère de la Solidarité Nationale enregistre plus de 3000 mères célibataires chaque année. Rejetées socialement, la majorité des femmes confient leurs enfants à des pouponnières, à des hôpitaux, ou mêmes à des crèches publiques.

En Algérie, on estime le nombre d’abandons à environ 3000 par an.

Par conséquent, beaucoup d’organisations contribuent à lutter pour la réinsertion et pour le droit à une vie épanouie en faveur de ses orphelins.

« Cœur d’Algérie » a donc choisi de venir en aide à des pouponnières algériennes afin que les enfants reçoivent les soins appropriés.

La prise en charge des enfants souffrant d’handicaps physiques ou mentaux et de troubles du développement est souvent jugée insuffisante en France. La situation est incomparablement plus difficile en Algérie : manque de moyens, couverture sociale inexistante ou réduite, manque d’information, de formations spécialisées, de coordination entre les professionnels.

  • A titre d’exemple, quels projets avez-vous réalisés en 2013 ?

Grâce à nos bienfaiteurs, nous avons pu offrir de merveilleuses vacances en juin dernier à 15 enfants démunis du Foyer des Enfants Assistés de Boukhalfa (Tizi Ouzou).

Nous avons également célébré la fête de l’Aid El Fitr auprès des enfants cancéreux de l’Hôpital de Beni-Messous ainsi que des orphelins d’Ihaddaden (Bejaïa). Nous leur avons organisé un gouter animé par un clown. Les sourires de ces anges constituent notre moteur et nous apportent tellement de joie!!!

Nous avons également travaillé en synergie avec la formidable association MAIN TENDUE ET COEUR GENEREUX de Bejaïa. Cette association a fourni un travail remarquable en fournissant durant les 30 jours sacrés du mois du Ramadan 300 couffins alimentaires à des familles nécessiteuses!!! Un grand Bravo à mon ami Mouloud Bourihane et à son équipe.

  • Quels sont les orphelinats partenaires ?

Nous travaillons également avec 7 pouponnières:

–  Hadjout – Tipaza

–  Palm Beach Alger

–  El Mohammadia Alger

–  Foyer des enfants assistés de Biskra

–  Foyer des enfants assistés d’Ihaddaden (Bejaïa)

–  Foyer des orphelins et enfants handicapés de Boukhlafa (Tizi Ouzou)

–  Bab Essada (Oran)

  • Pouvez-vous nous en dire plus sur vos futurs projets incha Allah ?

–  Développer un système de parrainage dans lequel  le parrain pourra ainsi envoyer mensuellement une somme destinée à financer les achats de vêtements, jouets, bonbons, fournitures scolaires et médicaments. Le généreux donateur recevra en retour des photos de son/sa filleul(e).

– Aider les enfants handicapés orphelins de l association DEFI située à Aokas .

– Organiser une belle journée (sortie, visionnage de dessins animés) aux enfants brûlés de l’institut Pasteur d’Alger.

– Aider les enfants démunis des bidonvilles d’Oran.

  • Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées ? Quelles difficultés rencontrez-vous encore à l’heure actuelle ?

 Notre principale problématique aujourd’hui  est le coût de la logistique. En effet, les frais de transport de nos colis sont très élevés (environ 7€/kg Paris Alger). Actuellement, nous sollicitons notre réseau, nos familles pour transporter nos médicaments et notre matériel jusqu’à Alger.

Nous organisons régulièrement des brocantes, vide-dressing, ventes de pâtisseries  afin de financer nos opérations.

  • Cherchez vous des bénévoles et pour quelle genre d’action ?

Nous recherchons constamment des bénévoles sur Lyon et la région parisienne pour nous aider dans nos collectes.

  • Comment vous contacter et vous soutenir ?

Vous pouvez nous contacter via mail :

[email protected]

[email protected]

Soutenez-nous  en nous envoyant vos dons en ligne par paypal sur notre site www.coeuralgerie.com ou par chèque à l’adresse suivante :

Association Cœur d’Algérie

1 place du Forez 69001 LYON (adresse du siège)

Image8Image7

Août 03

Témoignage de Sonia : Mère célibataire et étudiante

par consomouslim | Mes coups de coeur , Société

20130803-155827.jpg

Témoignage de Sonia, maman à plein temps qui a décidé de reprendre ses études :

  • Salam aleykoum, à qui ai-je à faire ?

Wa aleykoum salam, Sonia, 28 ans, Paris, mère célibataire d’une petite fille de 6 ans, divorcée, étudiante en langues à la Sorbonne Nouvelle.

  • Pourquoi avez-vous décidé de reprendre vos études ?

Le fait d’avoir ma fille et de vouloir qu’elle fasse de longues études dans l’avenir a été ma motivation première. Montrer l’exemple d’une mère qui s’est donnée du mal pour obtenir des diplômes universitaires afin qu’elle en tire une certaine fierté et une volonté de réussir à son tour. Puis, l’envie d’accomplir une chose pour moi même, une sorte de défi personnel, être une femme voilée, maman et étudiante , pour montrer que les études sont à la portée de tous. Puis à long terme m’ouvrir des portes sur des perspectives d’avenir plus intéressantes que celles offertes lorsque l’on a pas de diplômes.

  • Je suppose que ça n’a pas toujours été facile. Avez-vous rencontré des difficultés et si oui lesquelles ?

C’est clair que ça n’a pas été une promenade de santé. Le temps n’est pas un allié, les journées passent vite, les nuits aussi… Mon obstacle principal ? Le temps ! Mais le tout est de savoir s’organiser, ma fille étant ma priorité, je me suis toujours assurée de veiller à son éducation et son épanouissement avant le reste. Pour ce qui est de mes études, après l’avoir déposée à l’école le matin, direction la fac, retourner la chercher à la sortie, s’occuper d’elle, de la maison, la coucher, révisions nocturnes… Toute une organisation, quelques sacrifices mais rien d’insurmontable.

  • Justement, comment alliez-vous vie de famille, vie étudiante et vie spirituelle ?

La vie de famille étant étroitement liée à la vie spirituelle cela permet de maintenir un certain cap. En faisant l’éducation religieuse de mon enfant, je me dois d’être régulière dans mes adorations. L’aspect religieux étant important dans ma vie, je fais mon possible pour éviter le relâchement à ce niveau. Petit exemple : J’étudie les langues , donc il m’arrive de lire des bouquins traitant de la religion dans les langues que j’étudie à la fac, je me maintiens spirituellement, j’avance dans mes études et je fais participer ma fille à ces lectures. On peut donc dire que je fais d’une pierre bien plus que deux coups !!

  • Macha Allah, que Dieu vous facilite ! Où en êtes-vous dans votre parcours actuellement et quel projet avez-vous pour l’avenir incha Allah ?

Amin wa iyyak, baraka Allahu fik ! Master LLCE Anglais, Niveau bac + 2 en japonais… Concernant mes projets, j’en ai plusieurs, j’attends le moment opportun pour me décider. Je m’oriente essentiellement vers la traduction. Je pense avoir fait un bon choix au niveau de mon parcours universitaire, les langues servent toujours et les employeurs sont souvent à la recherche de bilingues et moi, je suis polyglote !!!

  • Pour en finir, que souhaiterez-vous dire aux futurs lecteurs de votre témoignage ?

Cette oumma a besoin de gens instruits afin de paver le chemin pour les générations futures que l’on puisse avoir nos médecins, nos professeurs, nos spécialistes de la finance etc… Rien n’est impossible, si une maman célibataire peut le faire, tout le monde peut le faire !

Juil 26

La boite à hassanettes

par consomouslim | Loisirs , Mes coups de coeur

English: A green version of http://commons.wik...

English: A green version of http://commons.wikimedia.org/wiki/Image:Allah-eser2.jpg (Photo credit: Wikipedia)

Vous devez tous avoir une ou des boites à la maison qui ne vous servent pas à grand chose. Mettez en une de côté ! Voici ce que vous pourrez en faire : coupez des petits morceaux de papiers sur lesquels vous noterez toutes les bonnes actions qui vous viennent à l’esprit. Pliez tous ces petits papiers et disposez les dans cette boite.

Chaque jour, vous tirerez un morceau de papier au hasard et vous vous engagerez à faire ce qu’il y a d’écrit sur le papier.

Vous séchez ? Vous n’avez pas d’idées ? Voici quelques pistes :

  • Faire un cadeau à quelqu’un
  • Lire quelques pages d’un livre de dine, si vous avez plusieurs livres en attente, faites un papier différent pour chaque livre
  • Si vous êtes encore étudiant : réviser toute l’après-midi
  • Essayer de parler le minimum nécessaire dans la journée
  • Apprendre par cœur les dix premiers versets de la sourate 18 Kahf (si ce n’est déjà fait !), en effet :  » Celui qui retient par cœur les dix premiers versets de la sourate sera préservé de la tentation de l’imposteur Ad Dajjal. »
  • Essayer de garder ses ablutions toute la journée (à savoir les refaire dès qu’on les perd et ne pas attendre la prochaine salat)
  • Lire tant de pages du coran
  • Lire sourate Yasin (sourate 36) qui équivaut à dix fois la lecture du coran
  • Faire un don pour la construction d’une mosquée de votre ville
  • Lire sourate Al Waqi3ah, en effet : « Celui qui lit, chaque nuit, la sourate Al Waqi3ah, ne sera jamais dans l’indigence. »
  • Se lever prier pendant la nuit
  • Essayer de ne pas trop rire inutilement dans la journée
  • Envoyer un SMS ou appeler quelqu’un dont vous n’avez pas pris de nouvelles depuis longtemps
  • Faire une journée sans ordinateur, sans téléphone, sans internet, loin de toutes technologies (ça fait du bien parfois !!)
  • Lire sourate Al Mulk (sourate 67), en effet « A l’intérieur du coran, il y a une sourate composée de 30 versets qui intercède à son récitateur jusque l’obtention du pardon de Dieu » et aussi « C’est elle qui préserve et qui sauve de la souffrance de la tombe. »
  • Donner de l’argent à quelqu’un dans le besoin ou à une cause humanitaire
  • Dire 100 fois « la ilaha illa lah » et « soubhnallah wa bihamdihi »
  • Lire sourate al Buruj et At tariq après salat el Icha
  • Apprendre une sourate du Coran
  • Préparer le petit déjeuner pour toute la famille en vous appliquant tout particulièrement, puis réveillez les un par un délicatement
  • Jeuner trois jours
  • Faire la prière de Doha ( Après El Fajr et jusqu’au midi)
  • Faire 12 unités de prière
  • Essayer de pas trop dormir
  • Aider dans les tâches ménagères
  • Dire 30 fois la prière sur le prophète aleyhi salat wa salam
  • Répéter 100 fois « la hawla wa la qouwata ila bilah » en effet : « Elle ferme 99 portes au mal dont la moindre est celle d’où vient le souci »
  • Utiliser le siwak après chaque prière
  • Jeuner le lundi et le jeudi qui suivent
  • Dire 30 fois soubhnallah, el hamdoulillah, Allah Ouakbar etc…

Voilà et la liste peut encore être longue bien sûr ! N’hésitez pas à ajouter vos idées en commentaires !

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à le partager et ainsi le diffuser incha Allah !

A vous les hassanettes !