Category Archives for "Beauté & Santé au naturel"

effets du jeûne
Juin 03

Connaissez-vous les effets du jeûne sur le corps ?

par consomouslim | Beauté & Santé au naturel

Voilà déjà une semaine que le mois de Ramadan a commencé, il m’a alors paru intéressant de faire un petit focus sur les effets du jeûne d’un point de vue purement physique. Il existe peu d’études dans ce domaine et les rares que l’on trouve sont parfois insuffisantes pour conclure du fait du manque de sujets inclus dans l’étude. Cependant, des tendances ressortent de ces différentes études et nécessitent des études de plus grande envergure et d’autres effets sont d’ores et déjà avérés. Nous allons voir dans un premier temps les effets du jeûne sur l’animal et l’homme selon la médecine moderne pour ensuite faire un focus sur les effets du jeûne du Ramadan selon la médecine prophétique et finir par un petit rappel sur la grossesse et le Ramadan.

Lire la suite

moins de viande
Fév 11

Pourquoi faut-il manger moins de viande ?

par consomouslim | Beauté & Santé au naturel , Ecologie , Manger sainement

Manger moins de viande ? Pourquoi ? Autant vous le dire tout de suite, je ne suis pas végétarienne. Mais je ne suis pas non plus de ceux qui mangent de la viande tous les jours et à chaque repas. Je ne suis pas fan donc 3 à 4 fois dans le mois me suffisent. Au-delà de cela, au fil de mes lectures, j’ai vu qu’il pouvait être profitable de consommer moins de viandes et cela pour plusieurs raisons. En bref, la viande a sa place dans le cadre d’une alimentation équilibrée mais avec parcimonie.

Moins de viande pour sa santé et pour la planète

Moins de viande pour une meilleure santé

La consommation excessive de viande et plus particulièrement de viande rouge et de charcuterie est associé à un plus grand risque de maladies cardiovasculaires. En effet, quand ce type de viandes est consommé de façon trop importante, cela occasionne une augmentation du mauvais cholestérol (LDLc et triglycérides).

Il existe également une relation entre consommation importante de viande (plus particulièrement viande rouge encore une fois) et risque de survenue de cancer colorectal. Plusieurs études ont été réalisés et montrent un effet dose dépendant. À noter que le mode de cuisson est également un facteur qui rentre en compte.

En ce qui concerne le diabète, plusieurs études ont été menées également avec des résultats contradictoires. À savoir que certaines études aboutissaient à un lien entre consommation excessive de viande et risque de diabète et d’autres ne montraient aucun lien.

En plus de cela, pour tous les consommateurs de viandes non BIO, s’ajoute le problème des antibiotiques administrés aux animaux. Ces résidus d’antibiotiques se retrouvent dans nos assiettes. L’utilisation massive de ces antibiotiques participe au phénomène de résistance de certaines bactéries.

Je ne sais pas si vous êtes au courant, le PNNS dans ses nouvelles recommandations, a ajouté la consommation modérée de viandes. (Même si ces recommandations servent plus de repères que de recommandations à suivre à la lettre.)

Moins de viande pour moins de pollution

Consommer 1kg d’agneau revient à parcourir environ 200km en voiture !  Notre façon de manger a un impact sur la planète et la viande représente la moitié de cet impact.

L’élevage intensif est nocif pour la planète à cause de :

  • L’émission de méthane secondaire aux excréments des animaux et la décomposition des fumiers qui libère de l’oxyde d’azote. Ceci contribue à l’effet de serre.
  • L’effet nocif des engrais et des pesticides utilisés.
  • L’énergie utilisée pour l’élevage en lui-même dans les fermes : électricité, chauffage etc.
  • En ce qui concerne la viande provenant de pays lointains, le transport de ces viandes ou animaux.
  • La déforestation occasionnée pour laisser place à des cultures nécessaires pour la production d’aliments pour animaux. Ceci aboutit également à une diminution de la biodiversité.
  • Il est à souligner que ces cultures ont le plus souvent lieu dans des pays en voie de développement au détriment des conditions de travail de leurs habitants souvent exploités.
  • L’utilisation massive d’eau : en effet l’eau est utilisée pour nourrir les animaux, pour les cultures leur servant de nourritures et pour l’entretien des différentes machines utilisées pour l’élevage.
  • Le traitement des eaux usées.

Que faire pour préserver notre planète via notre assiette ?

  • Avoir une consommation raisonnée de viande et plus particulièrement en ce qui concerne la viande rouge et la charcuterie.
  • Privilégiez les viandes blanches
  • Privilégiez la viande BIO. D’autant plus que la viande BIO et HALAL est de plus en plus accessible (Charol’M, Biolal, Bionoor Tendre France par exemple)
  • Alternez vos sources de protéines : poissons, œufs, protéines d’origine végétale (blé, orge, froment, maïs etc.)

En gros, il convient d’adopter un juste milieu comme dans toutes choses dans la vie. Préférez consommer de la viande de qualité en petite quantité même si elle coûte plus cher plutôt que de consommer de la viande de mauvaise qualité en plus grande quantité du fait de son moindre coût.

Et vous, consommez-vous beaucoup de viandes ? Cet article va-t-il changer votre consommation ou pas ?

Bibliographie :

  • Guide de l’’écolo au quotidien
  • Lecerf J.M (2014). La place de la viande dans la nutrition humaine. Viandes et produits carnés. 30: 6-5
rides
Jan 21

Rides : Les gestes à adopter pour ralentir leur apparition

par consomouslim | Beauté & Santé au naturel

Les rides, on en parle ?

La peau comme le reste de l’organisme subit les effets du temps et laisse apparaître au fil des années ces fameuses rides. L’apparition des rides est inévitable mais il reste possible de les ralentir en adoptant une bonne hygiène de vie à la fois interne via l’alimentation et externe via les différents soins à donner à sa peau.

Les facteurs favorisant l’apparition des rides précoces

Le temps n’est certes pas contrôlable mais un certain nombre de facteurs favorisant l’apparition des rides sont évitables :

  • Le tabac entraîne une mauvaise oxygénation cellulaire et donc un vieillissement précoce de la peau.
  • Une exposition excessive au soleil entraîne une perte d’élasticité au niveau de la peau.
  • Une mauvaise hygiène alimentaire. Veillez à avoir une alimentation riche en vitamines A, E et B6 qui sont des vitamines bénéfiques pour le renouvellement cellulaire, riche en bon acide gras qui ont une action bénéfique sur l’élasticité de la peau.
  • Le déficit hormonal secondaire à la ménopause qui peut être compensé par une alimentation riche en soja, graines de lin et légumineuses en tout genre.

Les soins de peau du quotidien

Notre peau a besoin d’être choyée au quotidien afin de lui éviter un vieillissement prématuré. Il existe un minimum à respecter quotidiennement pour notre peau afin de lui éviter diverses agressions qui pourraient aboutir à des rides prématurées et cela à tous les âges !

Se démaquiller

Le démaquillage concerne tout le monde, les femmes qui se maquillent et les femmes qui ne se maquillent pas. En effet, même si vous ne vous maquillez pas, vous accumulez au cours de votre journée des impuretés dues à la pollution extérieure. Si vous ne vous démaquillez pas, vous accumulez des impuretés sur votre peau, ce qui l’empêche de bien respirer et vous vous exposez donc à un vieillissement prématuré de votre peau. Privilégiez des produits naturels et bio pour vous démaquiller. Et bien entendu, n’oubliez pas de vous laver le visage tous les soirs.

Le gommage

Réaliser un gommage sert à éliminer les cellules mortes qui se sont accumulées à la surface de votre peau. Vous l’aurez compris, il permet donc à notre peau de mieux respirer en se débarrassant de ces cellules mortes. Privilégiez un gommage doux pour les peaux sèches et pour les femmes d’un certain âge qui ont de ce fait la peau de moins en moins épaisse.

S’hydrater la peau

Pour avoir une peau hydratée, il faut bien s’hydrater via les boissons et l’alimentation dans un premier temps.

Puis dans un second temps, l’hydratation de votre peau par des crèmes. Quand vous appliquez votre crème hydratante, n’oubliez pas en plus du visage, le cou et le décolleté qui sont aussi à risque de rides. Pour la journée, préférez un soin léger et la nuit, vous pouvez utiliser des crèmes plus riches.

Les masques

Le masque, lui aussi doit être adapté à votre type de peau (sèche, grasse, mixte) et à votre âge. En effet, les peaux mûres sont plus fines et ont donc besoin de masques plus doux.

Deux recettes anti-rides à faire vous même

Masque anti-rides : Lavez et séchez 3 feuilles de laitues. Faites les revenir à feu doux dans un peu d’huile d’olive pendant 5 minutes puis laissez refroidir. Appliquez ce cataplasme sur le visage pendant 15 minutes.

Recette à base d’huile d’Argan : Battez un blanc d’œuf en neige. Prenez l’équivalent de 3 cuillères à soupe de blanc battu en neige et mélangez avec 1 cuillère à soupe d’huile d’Argan. Massez votre visage avec ce mélange et laissez agir 15 minutes.

Et vous quels sont vos astuces anti-rides ?

rhume
Jan 14

Rhume : Se soigner sans médicament

par consomouslim | Beauté & Santé au naturel

Le rhume passe tout seul en 10 jours environ pour la plupart des cas et rien ne sert de se bourrer de médicaments lorsque c’est évitable. Nous allons voir dans cet article quelques remèdes naturels contre les symptômes du rhume.

Rhume : Y remédier naturellement

Faire le plein de vitamine C

  • Consommez des aliments riches en vitamine C pendant cette période afin de vous requinquer (poivrons, kiwi, agrumes etc.).
  • Vous pouvez également faire une cure d’extrait de pépins de pamplemousse.

L’ail et la propolis : des antibiotiques naturels

En ce qui concerne l’ail, il faut le consommer cru soit directement pour les plus courageux d’entre vous soit ajouté à une soupe, salade etc.

Il y a d’autres manières d’utiliser la propolis mais personnellement je prends les pastilles à sucer à base de propolis que l’on trouve en magasin BIO. Par contre, là c’est le cas de le dire, les pastilles sont « dégueulasses » donc si vous êtes très sensible au goût, prenez autre chose.

Contre l’obstruction du nez

Plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Une solution radicale que j’utilise personnellement : Faire des inhalations sous une serviette avec de l’eau chaude mélangée à de l’huile végétale de nigelle.
  • Ou bien des inhalations d’eau chaude mélangée avec de l’huile essentielle de thym ou d’eucalyptus ou encore de lavande. Vous pouvez également mettre quelques gouttes d’huile essentielle de lavande sur votre coussin.
  • Vous connaissez les fameux mouchoirs verts qui quand on les inhale nous donnent une sensation de fraîcheur. Vous pouvez faire la même chose vous-même, en prenant un mouchoir classique et y en déposant 2 gouttes d’huile essentielle de niaouli et 3 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus.
  • Pour les plus courageux, inhalez un oignon. Vous pouvez aussi poser un oignon coupé en deux sur votre chevet pendant la nuit.
  • Faites des lavages du nez avec de l’eau salée. Vous pouvez même y rajouter un peu de citron.

Contre le mal de gorge

  • Un remède d’antan toujours aussi efficace, celui que j’utilise toujours pour ma part :

  • Faites un cataplasme de pommes de terre. Pour cela, coupez une pomme de terre en rondelle, disposez cela dans un torchon avec lequel vous allez entourer votre gorge.
  • Il convient également de bien s’hydrater tout au long de la journée.

Contre la toux

  • Faites vous une infusion de thym ou encore de tilleul
  • Je prends aussi parfois une tisane de la marque Chifa appelé « tisane respiratoire », c’est un mélange de plusieurs plantes dont le thym.
  • Mangez un oignon cuit.

Vous pouvez rajouter du miel dans votre tisane pour encore plus d’effet sur votre gorge.

Si après avoir testé toutes ces astuces, vous n’allez pas mieux, consultez votre médecin traitant. Cela permettra d’éliminer un autre diagnostic éventuel.